2 octobre 2013

Redécouvrir l'avenue Laurier

Avenue Laurier
Nommée en 1899 par la ville de Montréal en l’honneur de l’ancien premier ministre Wilfrid Laurier, l’avenue Laurier a traversé les ans avec grâce, devenant une artère commerciale et résidentielle réputée pour ses cafés, ses restaurants et ses boutiques indépendantes haut de gamme – pensons aux vêtements de créateurs québécois vendus chez Une île en Amérique, aux bijoux et accessoires uniques d’Aaron Maya, propriétaire d’Argent tonic, ou aux compositions florales élégantes de Fleuriste Raymond Terrien

À l’invitation de l’Association des commerçants de l’avenue Laurier Ouest, qui lançait son nouveau site web laurierouest.com, j’ai pris part récemment à un parcours-découverte qui m’a permis de (re)visiter quelques-uns des marchands membres, incluant plusieurs adresses gourmandes. Car l’avenue Laurier est aussi une destination privilégiée pour les amoureux des arts de la table. Qu’on souhaite déguster de délicieux sushis chez Mikado ou Juni, découvrir la cuisine de Marc De Canck et Olivier de Montigny, chefs-propriétaires de La Chronique, manger italien chez Pagliaccio, goûter les mézzés turcs de Fisun Ercan chez Barbounya, ou prendre un dessert à la Pâtisserie de Gascogne ou chez Juliette & Chocolat, les options sûres ne manquent pas. Pour un repas tardif après un spectacle, Chez Lévesque, brasserie parisienne à l’ambiance festive, et le classique et branché resto Leméac proposent par ailleurs chacun un menu « fin de soirée » à bon prix.

Les Touilleurs
Si la Boutique 1001 et La Maison d’Émilie offrent des accessoires de cuisine dernier cri ou décoratifs, c’est à l’atelier chaleureux des Touilleurs qu’on découvre une panoplie d’appareils et de produits sélectionnés avec soin par François Longpré et Sylvain Côté ou qu’on prend part aux ateliers des chefs qui ont lieu trois soirs par semaine avec des étoiles de la gastronomie à Montréal.

L'Émouleur





Vous voulez investir dans un couteau haut de gamme? Vous pourrez trouver les meilleures lames chez Guillaume De L’Isle, dit L’Émouleur, formé par des maîtres japonais, et chez Fracas! La table, distributeur des couteaux Perceval et de divers accessoires en provenance d’ateliers européens réputés. Notons que ces deux boutiques offrent par ailleurs un service d’aiguisage abordable.





Pour dénicher un cadeau original, pour acheter un objet de grande qualité ou pour manger un bon repas, l’avenue Laurier demeure une destination de choix, bien que certaines boutiques ne soient pas accessibles à toutes les bourses.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire